Témoignage : découvrez le parcours 100% en alternance d’Alexandre, apprenti en Management de la Relation Client

Depuis 7 ans maintenant, Alexandre, apprenti en dernière année du Programme Ecole de l’ICD, option Management de la Relation Client (BAC +5), suit son cursus en alternance. Un choix réfléchi et motivé comme il nous l’explique : « Je voulais mettre un pied dans le monde du travail, gagner de l’argent et être indépendant le plus tôt possible. »
Du bac pro au master en alternance : zoom sur le parcours de notre apprenti.

 

Un parcours à dominante commerciale

C’est en bac pro commerce qu’Alexandre fait le choix de se lancer dans l’alternance. Après l’obtention de ce premier diplôme, il s’oriente naturellement vers un BTS MCO (à l’époque, BTS MUC), toujours en alternance, au sein d’un magasin de prêt à porter haut de gamme.

Apprécié pour son travail fourni en entreprise, le parcours scolaire du jeune homme aurait pu s’arrêter là : « A la fin de mon BTS, mon responsable m’a proposé de rester soit en CDI soit en alternance pour une licence » nous explique Alexandre, qui a fait le choix de ne pas s’arrêter là : « j’avais envie de voir autre chose, rester aurait été choisir la facilité et je n’avais plus rien à apprendre dans cette entreprise, j’avais besoin de voir autre chose. »

 

 

La première classe dédiée CFA CODIS x Lacoste

 

C’est en répondant à une offre de poste en alternance à pourvoir chez Lacoste, qu’Alexandre découvre et intègre le CFA CODIS : « J’ai intégré le CFA CODIS afin d’y préparer un Bachelor Responsable du Développement Commercial (aujourd’hui devenu « Responsable Commercial et Marketing »). Ce diplôme était totalement cohérent après un BTS MCO (anciennement BTS MUC) et les cours correspondaient parfaitement à mes attentes : négociation, droit, marketing, management, gestion… »
Fort de son expérience et de son savoir-faire en vente et en relation clientèle, Alexandre intègre Lacoste en tant que « premier vendeur ». Un poste à responsabilités, où Alexandre obtient la confiance de ses supérieurs comme il nous l’explique : « J’avais des missions de manager : gestion des plannings, réunions, entretiens pour les stagiaires. C’était cool ! Surtout que j’ai toujours été attiré par le management. »

 

Des formations ponctuées d’expériences à l’international

 

Lorsque l’on parle d’alternance, on entend souvent que cela n’est pas compatible avec l’international. FAUX ! En trois ans d’alternance au CFA CODIS, Alexandre a pu profiter des quatre séjours à l’étranger : Cap-Vert, Cambodge, Irlande et Laos ont été témoins de son apprentissage.

« Lors de ma licence, j’ai eu la chance de partir en voyage solidaire au Bénin. C’était une expérience incroyable. Nous devions nous occuper d’enfants, de 2 à 13 ans, non scolarisés, en mettant en place des ateliers d’alphabétisation, de lecture, de jeux, de sport… Ce voyage m’a permis de me rendre compte de la chance que nous avons de vivre en France. C’est une expérience bénéfique pour nous. »

Alors quand l’opportunité de repartir en voyage solidaire, au Cambodge, s’est présentée l’année suivante, Alexandre n’a pas hésité un instant : « Ca me paraissait logique de faire ce voyage ! C’est une chance pour nous. Je suis parti dans un village sur le Mékong pour construire des sanitaires. C’était un voyage fatiguant mais enrichissant qui nous a permis de découvrir une nouvelle culture, de prendre conscience de notre chance et à quel point nous devons arrêter de nous plaindre. »

Les voyages solidaires ne sont pas la seule façon de vivre une expérience à l’international au CFA CODIS. Depuis 2019, une semaine en immersion au sein d’une université irlandaise est proposée à nos apprentis de Bac +3 à Bac +5. Il s’agit de « L’English Week », événement auquel Alexandre a eu la chance de participer l’an dernier : « C’était une super expérience, j’avais l’impression d’être dans un film américain. Nous étions hébergés en cité universitaire. Ce voyage m’a permis de découvrir un nouveau pays anglophone, en étant en immersion totale. C’était aussi l’occasion de rencontrer les autres apprentis du CFA CODIS et d’échanger avec eux. C’est une belle initiative de la part du CFA CODIS d’organiser ce voyage. »

 

 

Un master en cohérence avec son parcours

 

« Aujourd’hui je suis en dernière année de Programme Grande Ecole, option Management de la Relation Client. Ce Master était la suite logique de mon Bac +3, il correspondait parfaitement à mon parcours et à ce que je voulais faire par la suite. » En effet, après plus de trois années passées à travailler en boutique et malgré toute la satisfaction professionnelle que cela pouvait lui apporter, notre apprenti réalise qu’il a fait le tour des missions qui pouvaient lui être confiées. Il décide d’aller plus loin et se fixe pour objectif de devenir ingénieur commercial.
Ce Bac +5 semble donc répondre à tous les critères d’Alexandre et lui permet de s’épanouir davantage au sein du CFA CODIS : « Nous avons beaucoup d’ateliers de cohésion de groupe et de travail en équipe. Je trouve ça bien car après l’obtention de notre diplôme, nous serons sans doute amenés à gérer des équipes. Ce travail de cohésion mis en place par le CFA CODIS nous permet d’apprendre à solutionner un problème, à gérer les conflits, à générer de la motivation… ».

 

L’alternance : un tremplin vers la réussite professionnelle

 

La dernière année de formation se scelle par la rédaction et la remise d’un mémoire professionnel, un projet qui représente un investissement non négligeable, surtout lorsque l’on est en alternance. « Le mémoire représente une charge de travail que nous ne devons pas prendre à la légère, sinon, on est rapidement dépassé. Il faut fournir beaucoup de travail et d’investissement personnel. Il faut savoir faire des concessions mais c’est pour la bonne cause. »
Contrairement à certaines idées reçues, l’alternance n’est ni une voix garage ni le choix de la facilité comme en témoignage Alexandre : « L’alternance reste un choix difficile, qu’il faut assumer. Cela demande beaucoup de travail personnel. Si tu n’as pas un minimum de rigueur tu peux vite te laisser dépasser. »
Cela étant, c’est un choix que notre apprenti ne regrette pas, et pour cause ! L’alternance lui permet de s’épanouir et de trouver sa voie : « Aujourd’hui je travaille en alternance chez Orange en tant qu’ingénieur commercial. Je gère un portefeuille clients de 90 professionnels. Je dois leur vendre tous les produits Orange et Business service : cloud, sécurité, cyberdéfense, téléphonie, internet, régie… le catalogue est très large. Ce poste me plait beaucoup, notamment parce que j’y suis très autonome. »

 

 

Choisir une école où s’épanouir

 

Lorsqu’on lui demande s’il est satisfait de son école, Alexandre est unanime : « Tout se passe très bien au CFA CODIS, que ce soit avec les profs, l’équipe pédagogique. Il y a une très bonne ambiance, c’est très convivial, on se sent respecté. L’école met plein de choses en place pour ses apprentis. Le Parc Astérix est privatisé pour notre journée d’intégration par exemple. C’est quand même incroyable ! Il y a le BDA aussi qui propose plein de choses. Tout ce qui est mis en place me donne envie de rester dans cette école et d’en faire la promotion. C’est la meilleure école dans laquelle je sois passé. »

 

Quelque chose nous dit que la carrière qu’Alexandre s’apprête à embrasser très prochainement, s’annonce riche en réussites et en épanouissement.