Negochallenge : l’événement de négociation pensé par le CFA CODIS

Le jeudi 17 décembre était organisé pour la toute première fois au sein du CFA CODIS le Négochallenge.
Pensé et développé par Aurore Devundara, Responsable de Formation au CFA CODIS, cet événement a pour objectif de mettre nos apprentis de première année de BAC+5, en situation de négociation mais aussi de sélectionner les meilleurs d’entre eux pour participer aux Négociales, concours de négociation francophone.

 

Objectif : dénicher les talents pour les Négociales

 
Depuis plusieurs années, les apprentis du CFA CODIS ont la possibilité de de participer aux Negociales, un concours de négociation francophone, crée il y a plus de 30 ans et qui réunit chaque année des étudiants et apprentis de 35 écoles de commerce différentes, de France, de Suisse, de Belgique ou du Maroc.
Pour avoir l’opportunité de prendre part à ce concours national, une phase de pré sélection doit avoir lieu au sein de chaque école, afin d’identifier les meilleurs profils. En 2019, 35 alternants du CFA CODIS avaient été pré sélectionnés et deux d’entre eux avaient été retenus pour aller en finale (malheureusement annulée pour raisons sanitaires liés à la Covid19).
La participation aux Négociales et aux pré sélection se faisait jusqu’à présent sur la base du volontariat. Cette année, la phase de pré sélection a été rendue obligatoire pour nos apprentis préparant un BAC+5 et est devenu un véritable exercice/entrainement à la négociation.
 
Ce sont donc 150 apprentis du CFA CODIS qui se sont soumis jeudi 17 décembre au Negochallenge en faisant face à un jury composé de professionnels, membres du Groupe IGS ou anciens apprentis du CFA CODIS.
 

Former les commerciaux de demain

 
Tout comme les Negociales, le Negochallenge a pour ambition de préparer les meilleurs commerciaux et négociateurs de demain en les mettant dans une situation où ils font face à des professionnels aguerris.
Véritable tremplin professionnel, cet exercice leur permet de monter en compétences et d’apprendre à gérer leur stress.
Nos apprentis apprennent aussi à adopter une posture professionnelle. Bien qu’ils soient tous en alternance et connaissent déjà le monde de l’entreprise, en participant aux Négociales ou au Negochallenge, ils se mettent véritablement dans un contexte professionnel.
 

10 minutes pour convaincre, pas une de plus !

 
Qu’il s’agisse de la phase de pré-selection durant le Négochallenge ou du concours des Negociales, nos commerciaux en devenir doivent mener à bien une négociation en répondant à un cas d’entreprise. Les participants ont plusieurs heures pour le préparer puis 10 minutes pour convaincre le jury, en déroulant l’entretien comme ils ont appris à le faire en cours.
Quinze d’entre eux auront peut-être la chance de participer aux Negociales en mai 2021 à Epinal.
 

Plusieurs semaines de préparation

 
Cette année et pour la première fois, 12h de coaching/accompagnement ont été inclues dans leur programme de formation. Concrètement, il s’agit de mises en situation où tous les basiques de la négociation sont mis à plat :

  • Comment dérouler un entretien
  • Apprendre à mener une négociation
  • Quelle posture avoir face à un client potentiel

Les jurys surveillent tout chez les candidats. Le potentiel commercial de quelqu’un ne se remarque rien qu’en le voyant rentrer dans une salle.
 

Membres du jury et apprentis, séduits par cet événement

 
Côté jury, cette première édition du Negochallenge a séduit, comme en témoigne Pierre Degats, coach et formateur chez Sarawak : « C’est agréable de pouvoir accompagner les jeunes dans cette partie du métier de commercial. La négociation, la vente, c’est ce qui fait rêver et vibrer les commerciaux non ?
Avec ces mises en situation, on les voit en train d’éclore, c’est beau. On décèle les lignes de leur personnalité, c’est très intéressant. On devine déjà ceux qui vont réussir, ceux qui prennent du plaisir à négocier, c’est impressionnant ils font de belles choses.
Ils ont tous su nous prouver qu’ils avaient été bien préparés en tout cas, leurs présentations étaient structurées. »
 
Même constat pour Sylvanie Masse, Chargée de relation entreprise au sein du Groupe IGS : « C’était une journée intense durant laquelle les candidats n’ont pas démérité ! Bravo à eux ! Des graines de stars de commerciaux se sont révélées et j’ai hâte des retrouver sur les Négociales ! »
 
Du côté des jeunes, si les ressentis varient, l’appréciation de cette journée et de cet exercice reste positive !
 
« J’ai l’habitude de négocier à mon poste mais j’avoue qu’en 10 minutes c’est compliqué quand même, il faut gérer le temps et son stress, c’est assez court. Il fallait être concis et clair.
Je pense que cet exercice sera bénéfique pour ma carrière. C’est toujours bénéfique de faire des entrainements, surtout des oraux qui permettent de juger ton niveau. »
 
« La négociation ce n’est pas du tout mon fort. Heureusement, on a été bien préparé.
C’était un bon exercice, surtout que je ne suis pas bon en négociation, ça m’aide à m’améliorer. C’est important puisque ça reste dans mon cœur de métier. » Maxime
 
« Sincèrement j’ai trouvé sa bien, ça nous prépare bien pour les entretiens professionnels
Ça nous apprend à gérer notre stress et à préparer des entretiens » Sofian