Le secteur et les métiers du commerce

Le commerce est un secteur particulièrement divers. S’il évoque avant tout le métier de commercial, il faut aussi prendre en compte les très nombreux postes offerts dans la grande distribution, mais aussi dans les commerces de proximité, sans oublier le e-commerce, qui offre aussi de nombreuses opportunités. Pour gérer leurs ventes et assurer leur croissance, les entreprises ont créé de nombreux postes autres que celui de commercial. Vous êtes intéressé par le secteur ? Découvrez les métiers du commerce ainsi que les qualités à avoir !

En quoi consiste le commerce ?

Le commerce, c’est l’activité qui consiste à acheter et/ou vendre des biens ou des services. C’est un secteur qui concerne toutes les entreprises, puisqu’elles ont toutes besoin de promouvoir et vendre leur offre, qu’il s’agisse de voitures, de vêtements, de jeux vidéo, de services à la personne, etc.

Comme indiqué précédemment, le secteur du commerce est réparti entre de nombreux acteurs. Toutes les entreprises ont besoin de commerciaux pour vendre leurs services et leurs produits. On peut grossièrement les diviser entre celles qui vendent aux autres entreprises (ce qu’on appelle le B2B) et celles qui vendent aux particuliers (B2C). Certaines peuvent aussi s’adresser à ces deux publics (avec souvent des offres différentes). Il ne faut pas non plus oublier l’administration publique, qui peut aussi être un client important de certaines organisations.

Les métiers du commerce peuvent être exercés dans des entreprises très variées, selon le poste : les supermarchés, les commerces de proximité, ainsi que n’importe quel type d’entreprises.

Les qualités à avoir pour travailler dans le secteur du commerce

Si les métiers du commerce sont très variés, on retrouve un certain nombre de qualités utiles pour la majorité des postes proposés.

Il va de soi qu’une très bonne connaissance des produits et services proposés est indispensable pour réussir à offrir un argumentaire de vente convaincant et être capable de répondre aux questions des clients et prospects. Une très bonne écoute est indispensable pour bien cerner le besoin du client et lui proposer exactement ce dont il a besoin. De nombreux métiers d’encadrement demandent également des compétences managériales et une très bonne organisation.

De même, pour le métier de commercial (et d’autres postes proches), il faut également bien savoir analyser le marché pour identifier de nouveaux prospects, connaître les tendances, etc. Des compétences en négociation et une bonne résistance au stress, car les enjeux peuvent être élevés, sont indispensables.

Les métiers du secteur du commerce

Au-delà de la différence entre métiers du B2B et du B2C, on peut également noter que dans le secteur du commerce, l’INSEE distingue quatre grands types de métiers :

  • les employés de commerce ;
  • les professionnels intermédiaires commerciaux ;
  • les cadres commerciaux ;
  • les commerçants.

Cela veut dire que si vous décidez de vous lancer dans des études spécialisées, vous aurez le choix entre de nombreuses possibilités. Entre tenir sa propre boutique et travailler comme commercial dans une grande entreprise, il y a tout un monde ! C’est pour cela que les métiers du commerce attirent des profils très différents. C’est un secteur où des rêves très variés peuvent se réaliser.

Les métiers du commerce

Les métiers du commerce sont donc très nombreux. Parmi toutes les possibilités offertes, le CFA Codis peut vous former à de nombreux postes, parmi lesquels on peut compter les suivants, par exemple.

Le métier de chargé d’affaires

Le chargé d’affaires joue essentiellement un rôle de fidélisation, mais il peut aussi faire de la prospection. Il peut être affecté à la vente de produits ou services dans tous les secteurs d’activité (industrie, BTP, banque…). Sa bonne maîtrise des produits ou services de l’entreprise et de son environnement concurrentiel lui facilite la mise en place et le suivi de tout le processus de vente (de l’élaboration du devis jusqu’à la facturation). Assurer le relai entre les services internes et externes à l’entreprise (clients, sous-traitants, bureaux d’études, équipes techniques et commerciales…) peut également faire partie de ses nombreuses tâches.

Découvrez le métier de chargé d’affaires.

Le métier de chef de secteur

Il gère un portefeuille de clients dans une zone précise et cherche à développer le chiffre d’affaires et les parts de marché des produits ou d’une gamme de produits. Encore appelé représentant commercial, c’est un professionnel de terrain qui a pour mission d’augmenter les ventes dans les grandes ou moyennes surfaces alimentaires et spécialisées. Il jongle entre  fonction commerciale et de conseil selon le cycle des produits commercialisés.

Les actions de promotion et de publicité  ainsi que le  suivi et le contrôle du budget alloué en conséquence, la gestion de flux de réapprovisionnement, la veille au bon référencement du produit sur les points de vente, l’optimisation de la présentation des linéaires, etc., font partie intégrante de ses tâches. Les caractéristiques des produits et les réseaux de distribution n’ont aucun secret pour lui.

Découvrez le métier de chef de secteur.

Le métier de directeur commercial

Le directeur des ventes relève directement du directeur général et fait partie du comité de direction. Il pilote les ventes et la gamme de produits ou services de son entreprise à la fois sur le plan national et international. Il est au cœur de l’élaboration et de la bonne mise en application de la stratégie commerciale et marketing de l’entreprise. L’ensemble des équipes commerciales est sous sa responsabilité : il anime, motive, forme et recrute si nécessaire.

Découvrez le métier de directeur commercial.

Le métier de chargé de clientèle

Le chargé de clientèle évolue généralement dans les domaines de la finance, de la banque et de l’assurance. Son travail consiste à vendre des produits et services tout en maîtrisant les risques financiers, afin d’atteindre efficacement les objectifs fixés par la direction.

Il veille sur l’évolution des situations de ses clients (changement de situation professionnelle et personnelle, nouveaux projets…) pour procéder à des ajustements afin d’être au plus proche de leurs nouveaux besoins. En plus de son rôle de fidélisation, il fait de la prospection pour étendre son portefeuille de clients, en s’appuyant sur une profonde connaissance des produits/services proposés et du secteur d’activité.

Découvrez le métier de chargé de clientèle.

 

Vous voulez étudier toutes les possibilités pour votre avenir ? Retrouvez tous les métiers auxquels nous vous préparons !