L’aide exceptionnelle à l’embauche d’apprentis est étendue aux BAC +5 !

Il y a quelques semaines, nous vous parlions de l’exceptionnel plan de relance de l’apprentissage, annoncé par le gouvernement pour inciter et aider les entreprises dans le recrutement d’alternants après le confinement.

Ce plan concernait les jeunes alternants suivants une formation du BAC PRO au BAC +3 et contenait quatre grandes mesures :

  • Une aide exceptionnelle versée aux employeurs d’apprentis

Toute entreprise de moins de 250 salariés ou entreprise de plus de 205 salariés, respectant le quota de 5% d’effectif en alternance, se verra verser une aide 5 000€ par apprenti mineur et 8 000€ par apprenti majeur. Cette première mesure a donc pour objectif de permettre aux entreprises de recruter des apprentis à cout zéro.

  • La prolongation du temps de formation au CFA avant signature du contrat d’apprentissage

Initialement, un apprenti bénéficiait d’un délai de trois mois après son entrée en formation pour signer un contrat d’apprentissage. Ce délai est aujourd’hui étendu à six mois.

  • L’aide au premier équipement : l’achat d’un ordinateur portable

Le plan de relance de l’apprentissage vise à rendre éligible l’aide au premier équipement et à l’achat d’un ordinateur portable. Il s’agit d’une aide plafonnée à 500 euros versée par les Opco.

 

  • La garantie de recevoir une proposition de formation pour les jeunes ayant formulé un vœu sur Parcoursup ou sur Afflenet

 

Ces aides et mesures désormais accessibles aux personnes préparant un BAC+5

 

Il était assez surprenant de constater lors de ces annonces que les alternants en BAC+5 n’étaient pas inclus dans ce plan de relance de l’apprentissage, alors qu’on sait aujourd’hui qu’un apprenti sur trois est issu de l’enseignement supérieur.
Un accord a alors été annoncé le 27 juillet 2020 pour étendre cette aide exceptionnelle à l’embauche d’apprentis aux étudiants préparant un diplôme de niveau master (BAC +5).
Une bonne nouvelle qui offre de belles perspectives pour la rentrée prochaine.

 

(Re)découvrez la vidéo de notre directrice, Caroline COSTA-SAVELLI, qui décrypte ce plan de relance inédit !