Apprenti du mois : Vincent, qui enseigne le français aux migrants

A seulement 23 ans, Vincent arrive à gérer ses cours au sein du programme Grande Ecole de l’ICD Business School, son alternance en tant que responsable secteur chez Danone et un projet personnel enrichissant d’enseignement du français à des migrants et mineurs isolés.

 

 

Quel est ton projet personnel ?

En parallèle de mes études en alternance au CFA CODIS, je m’engage auprès d’associations afin d’enseigner le français à des migrants et mineurs isolés. Je réalise ces missions dans le cadre du bénévolat de compétences qui consiste à mettre ses compétences et savoir-faire au service d’associations. Cela me permet de me sentir utile, d’appliquer également des compétences acquises en alternance et d’aider ceux que je peux à travers mon action associative.

Quelques conseils pour concilier cours, alternance et projets personnels ?

J’ai trois conseils à transmettre.

Le premier, c’est d’avoir une très bonne organisation. Avoir autant de choses en tête : les cours, les devoirs, les missions en entreprise dans le cadre de mon alternance au CFA CODIS et mon engagement bénévole ; ça fait beaucoup, je m’organise bien pour gérer efficacement mon temps, gagner en efficacité et profiter de chaque instant.
Le second conseil est plus général mais je suis convaincue que dans toute situation ou projet il faut conserver une grande ouverture d’esprit, quelle que soit la situation dans laquelle se trouve la personne qui est en face de nous.
Enfin, le dernier s’adresse à celles et ceux qui aimeraient se lancer dans un projet personnel en parallèle de leur alternance : il ne faut pas avoir peur et se lancer ! De toutes les situations, même les plus compliquées, il y a des enseignements à tirer. La gymnastique de l’organisation s’acquiert avec le temps !

 

Comment imagines-tu l’avenir ?

Je souhaite continuer à m’engager dans mon projet associatif en parallèle de mes études au CFA CODIS, voir les résultats de mon investissement et suivre les personnes avec qui j’ai travaillé. Et, pourquoi pas évoluer dans d’autres associations ou encadrer des formateurs à terme ?!
Que t’apporte l’alternance pour la réussite de ton projet personnel ?
Indéniablement, l’alternance m’a permis d’acquérir des compétences solides en organisation, j’ai également développé de grandes capacités d’adaptation et une forte résistance au stress et à la pression. L’alternance fait mûrir