Réussir un entretien d’embauche

  • La préparation physique – la réussite de votre entretien nécessite une présentation soignée.
  • Avant l’entretien, il vous faut préparer une tenue – correcte – confortable – adaptée au poste.
  • La préparation matérielle – la réussite de votre entretien nécessite une organisation rigoureuse.
  • Avant l’entretien, il vous faut préparer – un porte document – un dossier – un argumentaire.
  • La préparation psychologique – la réussite de votre entretien nécessite une attitude professionnelle.
  • Avant l’entretien, il vous faut préparer un comportement – serein – attentif – ouvert.

 

Les différents types d’interlocuteurs – vous devez toujours vous adapter à votre interlocuteur.

LE RESPONSABLE DU RECRUTEMENT :
Professionnel des recrutements, il insistera sur votre personnalité et sur la cohérence de votre carrière

LE DIRECTEUR DU PERSONNEL :
Il souhaite vous rencontrer afin d’explorer vos capacités professionnelles et d’intégration

LE RESPONSABLE OPERATIONNEL
Spécialiste de votre domaine, l’entretien sera technique

LE DIRECTEUR
Il cherchera à évaluer comment votre savoir-faire peut s’intégrer dans sa stratégie et comment vous vous adaptez à son style
de management et à la culture d’entreprise.


QUESTIONS À VOUS POSER AVANT L’ENTRETIEN


  • Quelles sont mes forces possibles ?
  • Que puis-je améliorer ?
  • Qu’est-ce qui me distingue des autres ?
  • Quels sont mes objectifs à court et à moyen terme ?
  • En quoi suis-je le meilleur interlocuteur possible
  • Pour le recruteur ?
  • Pourquoi vouloir travailler avec cette sociéte ?
  • Que puis-je apporter en termes de savoir-faire et savoir être ?


20 CONSEILS POUR RÉUSSIR VOTRE ENTRETIEN SUR L’ENTREPRISE


  • Habillez-vous correctement mais sobrement arrivez 10 minutes avant l’entretien
  • Soignez votre présentation a l’accueil
  • Ayez de quoi prendre des notes
  • Prenez des notes
  • Ecoutez ce que dit le recruteur
  • Ecoutez aussi comment il le dit
  • Présentez-vous avec enthousiasme
  • Remerciez d’avoir été convoqué
  • Votre geste est assure
  • Soignez votre élocution et votre langage
  • Respectez les silences
  • Asseyez-vous après votre interlocuteur
  • Votre comportement est ouvert
  • Pas agressivité
  • Répondez correctement aux question
  • Vivez votre entretien, ne le subissez pas
  • Racontez-vous
  • Pas de mot d’excuse ou d’hésitation
  • Soyez détendu


LES QUESTIONS QUE VOUS POUVEZ POSER EN ENTRETIEN :

Pouvez-vous me parler de votre activité ?

Combien de salaries comptent votre entreprise ? sur le service?

Quel est sa place dans l’organigramme ?

Quelle est sa composition ?

 


QUESTION A POSER SUR LE POSTE :

Quelles sont les taches confiées ?

Quels sont les horaires ?

Quel est l’emploi du temps ?

Quel est le lieu de travail ?

 

LES QUESTIONS POUVANT ÊTRE POSÉES LORS D’UN ENTRETIEN


1.Parlez moi de vous…

Faites une présentation synthétique de vous en commençant par votre état civil (votre âge, votre lieu de résidence, votre situation familiale, votre objectif professionnel ou la raison de votre présence, vos études, vos différents emplois, vos atouts, langues maîtrisées et quelques loisirs. Entraînez-vous à répondre en 5 minutes au maximum.

2.Avez-vous des regrets sur le choix de vos études ?

Si oui, admettez que vous n’avez pas suivi la meilleure orientation mais que vos choix à l’époque étaient justifiés et la formation suivie vous a beaucoup apporté. Essayez de donner un exemple.

3.Quels sont vos centres d’intérêts ? Vos loisirs ?

Vous devez absolument avoir quelque chose à dire. Vos loisirs sont révélateurs de votre personnalité, donc présentez vos loisirs sous un angle qui vous soit favorable : dynamisme, sociabilité, créativité, esprit d’équipe…Evitez d’être creux en citant la musique, le cinéma, la lecture, le ski, les voyages si vous n’êtes pas capable de développer un argumentaire passionné et original sur ces thèmes. Distinguez-vous. Pour gagner des points, mettez en avant un loisir mettant en jeu une qualité requise dans le poste : si le poste requiert des qualités de leadership, mettez en avant votre expérience de capitaine d’équipe de hand ball.

4.Pourquoi avoir choisi notre entreprise ?

Montrez que votre choix n’est pas du au hasard : ils sont leader dans leur secteur d’activité, ils offrent des opportunités d’évolution, ils sont en plein développement, leur culture d’entreprise correspond à vos valeurs…. Montrez également que vous êtes informé sur l’entreprise en citant vos sources et certaines informations clé : effectif, CA, implantations….

5.Qu’est-ce qui vous attire dans le poste proposé ?

C’est l’occasion de décrypter l’offre de poste et d’exposer ce qui vos plait dans le poste : autonomie, travail en équipe, déplacements, possibilité de recevoir une formation à la vente, les tâches….

6.Quelles sont, selon vous, les 3 qualités essentielles pour réussir dans votre nouvelle entreprise ?

Répondez en énumérant des qualités adaptées au poste et pas trop généraliste. Faites attention à ne pas vous contredire par rapport à la question : quelles sont vos qualités personnelles? Votre comportement ne doit pas contredire ce que vous dîtes : dire « accueillant » et ne jamais sourire, organisé et chercher vos papiers dans vos affaires…

7.Quelles sont selon vous les difficultés de ce poste ?

Si vous êtes trop spontané à répondre, vous risquez de donnerla liste de vos failles. Donc n’énoncer pas ce qui vous semble insurmontable mais les défis à relever. « Les objectifs à relever sont très élevé mais je le prends pour un challenge à relever. »

8.Quelles sont, parmi vos expériences, celles qui vous permettent de penser que vous réussirez dans votre nouvelle fonction ?

A vous de rechercher dans vos expériences celles qui correspondent le plus au poste. Logiquement, vous le savez.

9.Que pensez-vous apporter à notre entreprise ? ou bien, vendez-vous !

Quels sont mes atouts qui feront que l’entreprise sera contente de m’avoir recruté ? Citez vos qualités : enthousiasme, investissement, goût du travail et des challenges, organisation. Citez vos compétences techniques, informatiques, langues….Citez votre originalité : culture asiatique, maghrébine qui vous ouvre des portes sur certains marchés, votre bagage scientifique ou juridique ou commercial…

10.Que pensez-vous de votre ancien patron ?

Dans cette question, vous allez révéler comment vous vous situez par rapport à une hiérarchie : si vous êtes autonome ou si vous avez besoin d’être encadré, si vous avez du mal gérer les personnalités difficiles…. Dans tous les cas, soyez prudent. Si vous l’appréciez, dites qu’il est ouvert et à l’écoute de ses collaborateurs. Si vous ne l’appréciez pas dites qu’il a la réputation d’être dur et avare de compliment mais cela a l’avantage d’apprendre l’humilité.

11.Avec quel type de personne avez-vous des difficultés à travailler ?

Montrez que vous êtes adaptable et tolérant mais répondez à la question. « Il m’est difficile de travailler avec des personnes qui abandonnent les projets en cours de route » j’ai du mal avec ceux qui sont systématiquement en retard

12.Préférez-vous travailler seul ou en équipe ?

Il faut démontrer que vous êtes capable de faire les deux.

13.Peut-on vous demander de travailler sous pression ?

Il faut être sincère à cette question. Si vous ne le supportez pas, le poste ne vous conviendra pas.

14.Etes-vous ambitieux ?

Parlez de vos projets d’évolution et laissez le recruteur juger si cela est ambitieux ou pas.

15.Qu’est-ce qui vous fait avancer dans la vie ?

Le recruteur veut connaître vos motivations et vos valeurs. Elles doivent avoir un lien avec la culture de l’entreprise. S’il s’agit d’une petite entreprise, n’insistez pas sur l’argent ni l’évolution.Préférer le fait d’apprendre de créer, prendre des responsabilités, s’épanouir en faisant ce que vous aimez, gérer des projets….

16.Que ne supportez-vous pas ?

Question délicate. Il faut nuancer votre réponse, ne pas se lancer dans un débat d’idée. « Je suis franc et direct et je n’apprécie pas le manque de transparence ». « je n’aime pas avoir à sanctionner des personnes »

17.Que faites-vous pour votre perfectionnement ? votre évolution ?

Je lis tout ce qui concerne mon secteur professionnel, je m’auto – forme…

18.Envisagez-vous de reprendre un jour des études ?

Dites que votre choix actuel est de travailler et que vous souhaitez gagner votre vie. Vous n’excluez pas le fait de continuer à vous perfectionner tout au long de votre vie, grâce à la formation continue

19.Quelles étaient vos matières préférées ?

Définissez-vous en disant que vous êtes plutôt littéraire ou scientifique ou artistique ou économiste ….et citez par conséquent les matières correspondantes en valorisant vos résultats.

20.Quel est votre niveau en langue ?

Inutile de bluffer. Si vous votre niveau est mauvais mettez l’accent sur ce que vous envisager de faire pour l’améliorer.

21.Avez-vous déjà travaillé sous la direction d’une
femme ? d’un homme ?

Répondez oui ou non et rajoutez que cela ne fait aucune différence pour vous.

22.Pourriez-vous prendre la place de votre supérieur ?

Il ne faut pas se montrer trop ambitieux ni pas assez. « Si l’occasion se présentait, cela reste à étudier »

23. Auprès de quelles personnes pourrais-je prendre des références sur vous ?

Il faut pouvoir citer quelqu’un et proposer de transmettre ses coordonnées en expliquant sa fonction et pourquoi vous l’avez choisi en toute objectivité.

24.Quel est votre plus mauvais souvenir professionnel ?

On souhaite savoir comment vous gérez les échecs. Ne parlez que d’échecs aujourd’hui digérés sans connotation émotive. Sachez en parler de manière objective et autocritique. Vous pouvez évoquer quelque chose que vous n’avez pas réussi à faire et ce que vous en tirez comme leçon pour la prochaine fois.

25.Quel est votre meilleur souvenir professionnel ?

Citez des faits concrets tels que l’organisation d’un salon, la réalisation d’une étude, la négociation d’une affaire….

26.Y a-t-il une question que vous aimeriez que je vous pose ?

Il faut profiter de cette question pour parler d’une expérience valorisante qui met en avant vos qualités pour le poste : un job d’été, une contribution dans une association, un mémoire ou un rapport réalisé…. « Oui j’ai pensé que vous auriez pu être intéressé par mon expérience de vice-président d’une association… ».

27. Quelles sont vos principales qualités ?

28. Quels sont vos principaux défauts ?

Evitez de citer de faux défauts comme la gourmandise.
De même, peut-on parler légitimement soi-même de ses propres qualités ? N’est ce pas le travail des autres et particuliè rement de votre interlocuteur ?
La vieille technique consiste à avouer que ses qualités poussées à l’excès peuvent devenir des défauts. Vous êtes dynamique mais cela vous fait vivre à 100 à l’heure et il est bon de savoir se détendre. Vous êtes très tenace mais cela peut vous conduire à devenir très persévérant. Prenez des qualités en relation avec votre fonction.On accepte mal un vendeur qui avoue s’énerver facilement et chercher toujours à avoir raison.On cherche simplement à savoir si vous êtes capable d’émettreune opinion sur vous.
Préférez toujours le jugement des autres et proposez de vérifier ce que vous dites en donnant les coordonnées d’une de vos références.
Ne soyez donc plus surpris par cette question et à l’inverse ne rabâchez pas comme un texte appris vos trois qualités et vos trois défauts.

29. Que savez-vous de notre entreprise ?

30. Que savez-vous de nos produits ?

31. Que savez-vous de notre secteur d’activité ?

L’importance de ne se présenter qu’après avoir effectué un travail de documentation est ici évidente. On n’insistera jamais assez sur la déplorable impression que laisse un candidat qui ne connaît strictement rien aux besoins de l’entreprise – et ce quel que soit son niveau de formation.

32. Qu’est ce qui vous attire le plus chez nous ?

C’est une question de motivation appuyée sur votre connaissance précise de l’entreprise.

33.Comment avez-vous perçu cet entretien ?

Il s’agit de vérifier si le message du recruteur est bien passé et de voir comment vous évaluez votre prestation. Vous devez savoir synthétiser ce qui a été dit sur l’entreprise, le poste et restituer vos atouts, compétences et qualités pour tenir le poste. « j’ai le sentiment que l’entretien s’est bien déroulé, vous m’avez apporté des précisions sur le poste et il me semble que ma candidature pourrait convenir : je parle anglais, je suis organisé….Pour ma part, je suis encore plus motivé par la fonction. »