Réforme de l’apprentissage : le BTS NRC devient le BTS Négociation et Digitalisation de la Relation client (NDRC)

La rénovation du programme du BTS NDRC est principalement justifiée par l’évolution des métiers liés aux domaines marketing et commercial.

Savoir communiquer, négocier et convaincre, mais aussi être à la pointe des nouvelles technologies, telles sont les compétences et qualités attendues des commerciaux à l’ère du tout digital et des nouvelles technologies de la communication. Le BTS Négociation et Relation client (NRC) a bénéficié d’une rénovation qui l’a rendu plus adapté aux attentes des entreprises en quête de profils maîtrisant parfaitement la gestion de la relation client dans sa globalité. La rénovation de ce BTS qui s’appelle désormais « Négociation et Digitalisation de la Relation Client » (NDRC), intervient à un moment où le gouvernement a lancé une concertation autour de l’apprentissage. Eclairage !

En quoi consiste la rénovation du BTS (NRCD) ?

L’internationalisation des échanges, les facilités de l’externalisation et du transfert des services grâce aux nouvelles technologies offrent d’une part de nouvelles opportunités pour optimiser et maintenir la relation client, et impactent d’autre part les méthodes et conditions de travail. La rénovation du programme du BTS NDRC est principalement justifiée par l’évolution des métiers liés aux domaines marketing et commercial. La digitalisation de la relation client et l’utilisation des sites web, réseaux sociaux, applications, etc. impose également une forte réactivité pour fidéliser la clientèle et répondre à tous ses besoins.

Ce BTS a par ailleurs bénéficié d’un allègement de l’enseignement de management commercial car ce type de compétences n’est plus indispensable et sera plutôt pris en charge par des cadres de niveau bac+4 et 5. Le nouveau BTS NDRC est doté d’un caractère transversal et généraliste. Les apprentis seront ainsi amenés à maîtriser le processus de la relation client dans sa globalité. Ce programme a notamment été ouvert à d’autres secteurs, pour élargir les horizons des apprentis et les aider à réussir leurs débuts dans la vie professionnelle.

Objectifs de la réforme de l’apprentissage

En 2016, 65% des diplômés ayant suivi des études en apprentissage, du niveau certificat d’aptitude professionnelle (CAP) à brevet de technicien supérieur (BTS), sont parvenus à trouver un emploi sept mois après l’obtention de leur diplôme, selon la note d’information publiée par le ministère de l’éducation nationale en juin 2017. La réforme de l’apprentissage vise à renforcer cette attractivité à travers plusieurs mesures, parmi lesquelles :

  • éclairer les jeunes et leurs familles sur ce mécanisme ;
  • s’assurer que l’accès à l’apprentissage puisse se faire sur toute l’année ;
  • former les tuteurs et garantir que pour « tout jeune et toute entreprise qui veut signer un contrat d’apprentissage, le financement existe ».

Le CFA CODIS offre un large éventail de programmes de formation professionnalisant dispensés en apprentissage, dont le BTS Négociation et Digitalisation de la Relation client (NDRC).