Focus sur le métier de conseiller de vente

Le métier de conseiller de vente
L’alternance permet à l’apprenti de maîtriser le socle des connaissances nécessaires mais aussi de se confronter aux problématiques opérationnelles du terrain.

Le conseiller de vente est un collaborateur évoluant dans une structure de vente qui s’occupe essentiellement de l’accueil du client, de l’identification de ses besoins et de son orientation pour le choix d’un produit qui correspond au mieux à sa demande. Parfois appelé « conseiller clientèle », « vendeur conseil » ou « animateur de vente », ce professionnel influe directement sur le chiffre d’affaires de la structure qui l’emploie. Focus !

La formation du conseiller de vente

Ce métier de terrain par excellence est accessible après un BTS Management des Unités commerciales (MUC) au CFA CODIS. Ce cursus est accessible aux titulaires d’un bac et s’étale sur 2 ans régis par un contrat d’apprentissage. L’alternance permet à l’apprenti de maîtriser le socle des connaissances nécessaires mais aussi de se confronter aux problématiques opérationnelles du terrain. La formation prévoit des enseignements en marketing, en commercialisation, en techniques de vente, en gestion des stocks, etc.

Les compétences requises pour exercer en tant que conseiller de vente

Le conseiller de vente est en relation permanente avec les clients. Pour mener à bien sa mission de vente, d’orientation et fidélisation, il doit :

  • Maîtriser les techniques de vente ;
  • Bien connaître les caractéristique techniques et pratiques des produits ;
  • Connaître les produits de la concurrence et les tendances du moment pour aider le client à faire un choix adapté ;
  • Maîtriser les techniques de gestion et d’entretien des stocks dans le rayon ;
  • Justifier d’un sens aigu du relationnel pour accueillir, écouter et orienter les clients ;
  • Etre capable de s’adapter aux clients, à leurs expériences d’achat et à leur personnalité ;
  • Etre bien informé sur la politique de marketing de l’entreprise pour être en phase avec la stratégie globale ;
  • Maîtriser l’outil informatique, notamment les logiciels de base de la vente ;
  • Savoir parler plusieurs langues ;

Les compétences techniques (mécanique, informatique, agroalimentaire, etc.) sont parfois souhaitées dans certains secteurs.

Après quelques années d’expérience, le conseiller de vente pourra aspirer au poste de chef de rayon, de gestionnaire administratif des ventes, de responsable des ventes ou de chef du service commercial.

La rémunération du conseiller de vente

Comme pour la plupart des postes de commerciaux, la rémunération est composée d’une partie fixe et d’une partie variable qui change en fonction des objectifs et des résultats obtenus. Le montant de la rémunération dépend fortement du secteur dans lequel le salarié évolue, mais aussi de son diplôme et de son expérience professionnelle. En moyenne, un conseiller de vente junior perçoit 18 000 euros par an. Un senior pourra aspirer à 22 000 euro brut par an.

Le métier de conseiller de vente vous intéresse ? Découvrez le BTS MUC accessible en contrat d’apprentissage, au sein du CFA CODIS.