L’alternance vue par les employeurs

alternance-employeurs-entreprises
L’alternance vue par les employeurs.

L’alternance, et plus précisément l’apprentissage, est en constante évolution. On a ainsi enregistré 420 000 apprentis en 2017 (contre 410 000 en 2015). La France consacre d’ailleurs 32 milliards d’euros par année à la formation professionnelle et l’apprentissage, soit 1,6% du PIB. Les entreprises prennent en charge l’essentiel de ce coût (43%) par le biais de contributions. Le CFA CODIS vous propose justement de découvrir le point de vue des entreprises sur l’alternance.

Des profils aux compétences séduisantes

Les entreprises sont désormais nombreuses à plébisciter les profils issus de l’alternance. Pour information, dans le privé, il s’agit majoritairement de TPE (55,4%), puis d’entreprises de 10 à 50 salariés (18,6%), de plus de 250 salariés (17,2%) et enfin de 50 à 250 salariés (8,9%). Le secteur public compte quant à lui 9 400 apprentis en 2018. Il convient de noter que ce chiffre a plus que doublé depuis 2014, malgré les quelques obstacles pointés du doigt. Par exemple, les contraintes administratives ou encore la réglementation relative à la protection des jeunes travailleurs sont mal perçues par les entreprises. Ces dernières sont de plus en plus convaincues par les avantages qui découlent de l’alternance, d’autant plus depuis la réforme de l’apprentissage.

Ainsi, les profils issus de l’apprentissage sont appréciés par les recruteurs car ils possèdent généralement des qualités que les diplômés issus de cursus « classiques » n’ont pas forcément eu l’opportunité de développer : autonomie, maturité, capacité d’adaptation et organisationnelle, mais surtout, une professionnalisation due à une réelle expérience sur le terrain. Les étudiants en apprentissage représentent également un atout indéniable pour les entreprises, puisque ces dernières ont l’opportunité de les former selon leurs procédures : ce qui leur permet de renouveler leurs équipes pour monter en compétences sans pour autant mettre la pression sur la masse salariale.

Une solution performante pour l’entreprise

Les entreprises sont globalement séduites par l’alternance, considérée à juste titre comme un moyen de booster leurs performances par une nouvelle dynamique. Ainsi, 92% des entreprises ayant eu recours à l’alternance ont une image positive de la formule et 57% n’hésitent pas à renouveler l’expérience. Pour aller plus loin, selon un sondage Viavoice réalisé auprès de 507 dirigeants et responsables RH de l’Île-de-France, l’alternance au sein d’entreprises de plus de 250 salariés apporte une satisfaction en matière de :

  • Formations articulées selon leurs besoins (94%),
  • Compétences adaptées aux besoins (90%),
  • Retour sur investissement (88%).

Plus d’un patron sur deux réembauche un apprenti dans les deux ans qui suivent le précédent contrat. Les profils étant déjà intégrés dans le monde du travail avec une solide base opérationnelle. D’ailleurs, selon le ministère du Travail, 70% des apprentis obtiennent un emploi sept mois après la fin de leur contrat, et un jeune sur deux travaille dans l’entreprise où il était apprenti.

Le CFA CODIS, spécialiste de l’alternance dans les domaines du commerce, du marketing, de la distribution et des services, propose des formations adaptées aux besoins et attentes des entreprises. En tant que professionnel, découvrez les avantages de faire appel à un alternant !